Branle-bas de combat sur les rgimes spciaux la SNCF

La direction forme d’urgence 350 cadres « info-retraites » tant l’ignorance des cheminots sur les spécificités de leur régime de retraite est grande…

Panique à bord ! Voyant venir la grève du 18 octobre, la direction de la SNCF veut jouer la diplomatie à tout prix. Depuis quelques jours, elle forme à toute vitesse 350 cadres qui vont devenir des messieurs « info-retraites » auprès des 7 000 directeurs d’unité qui encadrent les 160 000 agents de l’entreprise.
Leur mission est triple :
- informer les cheminots sur leur système actuel car, selon plusieurs enquêtes internes, leur niveau de connaissance est très faible…
- Suivre et informer sur l’avancée des négociations sur la réforme du régime
- Faire remonter du terrain toutes les informations susceptibles d’influer sur le dialogue social.
Sur un sujet aussi sensible, la direction de la SNCF a intérêt à la diplomatie plutôt qu’à l’affrontement. Mais on reste pantois devant la mentalité cheminote, savamment orchestrée par les syndicats. Dans un document de travail interne sur la réforme du régime de retraite*, il résulte que l’équité, pourtant martelée par le Président Sarkosy, n’est pas du tout le meilleur levier pour faire avancer les choses. Non ! Au contraire, " il s’agit de mettre en perspective la modernisation du régime et l’actualisation de la spécificité cheminote..."

Sauvegarde Retraites
a longuement détaillé le super régime de retraites de la SNCF
dans son étude « SNCF : des retraites doublées grâce à la solidarité » consultable et téléchargeable sur ce site.
* Cf Le Figaro du 26/9/2007
**Dans l’onglet Etudes&Analyses.

Fermer