• accueil
  • vos tmoignages
  • un seuil de remboursement de la csg inadmissible et discriminatoire, surtout pour les femmes

Un seuil de remboursement de la CSG inadmissible et discriminatoire, surtout pour les femmes

Je suis très étonnée de n'avoir lu aucune réaction jusqu'à présent par rapport au prélèvement de la CSG puis du remboursement pour les retraites de moins de 2 000 €.

En effet, déjà, il faut préciser que le montant mensuel est brut ! Ensuite, que le calcul ne se fait pas sur une retraite mais sur le revenu du foyer fiscal. 

C'est ce qui est choquant, car une retraite est la conséquence d'une vie de travail et d'une vie de salaires, salaires qui ont correspondu à une mission accomplie et non par rapport à votre situation de famille et situation fiscale !

"A travail égal, salaire égal" dans l'idéal mais, avec cette formule, on voit bien que la situation de famille n'intervient pas.

Que vous soyez seul ou en couple, sans ou avec enfant, votre salaire est le même DONC la retraite, qui est la suite logique des salaires, ne doit dépendre que du calcul correspondant à vos 40 ou 42 ans de travail et à vos cotisations indépendamment de votre situation de famille.

Il est inadmissible et discriminatoire (car ce sont surtout les femmes qui sont concernées une fois de plus) de voir sa retraite inféreiure à 2 000 € brute amputée parce que vous avez un conjoint et que votre revenu fiscal est égal ou supérieur au montant fixé (34  636 € en 2018). Imaginez que vous divorcez l'année prochaine ou dans deux ans, votre retraite aura été amputée et on ne vous remboursera certainement pas les 1,7% retenus chaque mois depuis cette loi. La retraite est personnelle comme le salaire.

Que peut-on faire pour rétablir la justice ? A qui s'adresser ? Est-ce que je suis la seule à poser cette question et à m'insurger ?

NDLR : La loi a décidé du seuil de 2 000 € de RFR (revenu fiscal de référence) pour le remboursement de la CSG

Fermer