• accueil
  • vos tmoignages
  • je n'avais jamais pensé que, en tant que retraité, je faisais partie des "riches"

Je n'avais jamais pensé que, en tant que retraité, je faisais partie des "riches"

Monsieur le Président de la République, 

Symboliquement, avec une image, voici :

  • 10 bonbons = ce que j'ai perdu chaque mois avec l'augmentation de la CSG.
  • 30 bonbons = ce que j'ai perdu chaque mois avec le gel des retraites sous votre mandat et celui de votre prédécesseur. 
  • 1 bonbon = ce que vous allez (peut-être) généreusement octroyer chaque mois aux retraités avec 0,3 % de revalorisation de leurs pensions...

J'aurais bien voulu vous envoyer ce bonbon mensuel mais je me suis dit que quelqu'un, à l'Elysée, l'aurait sucé avant qu'il ne vous parvienne...

En 2017, j'ai voté pour vous - par défaut je l'avoue - mais aujourd'hui, si vous osiez lancer un referendum comme le fit le Général de Gaulle, c'est sans l'ombre d'une hésitation que je voterais pour votre destitution. 

Il est vrai que je n'avais jamais pensé jusqu'à présent que, en tant que retraité, je faisais partie des "riches" voire des "très riches". Hélas !

A cause de vos décisions, ces nantis de retraités vont consommer moins. Cela va-t-il améliorer le chômage ? 

Pour terminer, je vous souhaite de bonnes baignades dans votre nouvelle piscine de Brégançon. Pour ma part, j'ai dû fermer la mienne, n'ayant plus les moyens d'en assurer l'entretien et... pas de contribuable pour payer à ma place.

Fermer