Sauvegarde Retraites dans les médias

Pour l'année :
Pierre Edouard du Cray présente Sauvegarde Retraites et explique son opposition aux régimes spéciaux

Pierre Edouard du Cray présente Sauvegarde Retraites et explique son opposition aux régimes spéciaux

Interrogé dans LCI Matin, Pierre Edouard du Cray, directeur des études de Sauvegarde Retraites, a rappelé la raison d'être de l'association qui mène actuellement une campagne dans les médias contre les régimes spéciaux. Il a réclamé une vraie réforme car ces régimes sont essentiellement financés par le secteur privé, via l'impôt et les caisses de retraite, ce qui est scandaleux.
Le régime spécial de la retraite des députés

Le régime spécial de la retraite des députés

Guillaume Perrault détaille les mesures prises par les questeurs de l'Assemblée nationale pour modifier quelques aspects de leur retraite et rappelle qu'un député touche 1 500 € de retraite après seulement un mandat,. Pierre Edouard du Cray, directeur des études de Sauvegarde Retraites, accuse : "Un député perçoit, après cinq ans d'activité, la même retraite qu'un salarié du privé qui a travaillé 40 ans".
Les petits aménagements de la pension des députés

Les petits aménagements de la pension des députés

Sous le titre "Touche pas à ma pension", le Nouvel Observateur explique comment les parlementaires évitent de réformer leurs retraites ultra privilégiées. "Cette réforme ne changera rien au système. C'est un rendement hors concours : pour 1 € cotisé, un parlementaire touche 6 € de retraite" rappelle Pierre Edouard du Cray, directeur des études de Sauvegarde Retraites.
La réforme des retraites des parlementaires  est une réforme a minima

La réforme des retraites des parlementaires est une réforme a minima

Bien que les questeurs de l'Assemblée nationale aient réformé quelques points de leur régime spécial, Marie-Laure Dufrêche explique à Olivier Mazerolle que ces modifications vont dans le bon sens  mais restent minines. On est encore loin de l'équité avec le régime du privé, alors que les parlementaires  se devraient pourtant  de montrer l'exemple...
Régimes spéciaux et fonctionnaires

Régimes spéciaux et fonctionnaires "actifs"

Dans son commentaire, David Victoroff rappelle l'étude de Sauvegarde Retraites sur les fonctionnaires "actifs" qui bénéficient de bonifications leur permettant de partir en retraite bien avant l'ensemble des salariés du secteur privé.
30 800 € par mois pour Jacques Chirac

30 800 € par mois pour Jacques Chirac

Le journal de Charleville Mézières reprend les comptes faits par Sauvegarde Retraites sur les retraites cumulées de Jacques Chirac : 30 800 €, c'est mieux que VGE (28 000 € par mois) et que la retraite probable de Nicolas Sarkozy : 23 250 €.

Fermer