Non au hold-up sur les caisses de retraite du privé !

Attendu que, pour la réforme des retraites, le gouvernement cherche à ponctionner les réserves des caisses de retraite du privé - soit 71 milliards pour l'Agirc-Arrco et 27 milliards pour la CNAVPL -, je refuse catégoriquement que l'Etat ne s'en empare. Et je demande au Président de la République, à son gouvernement, à sa majorité parlementaire, de s'engager personnellement à supprimer les régimes spéciaux du public pour garantir l'équité et la pérennité des retraites de tous les Français. 



Campagne parue dans les journaux suivants :

  • Image parution 445
  • Image parution 446
  • Image parution 447
  • Image parution 448
  • Image parution 449
  • Image parution 450
  • Image parution 451
  • Image parution 452
  • Image parution 453
  • Image parution 454
  • Image parution 455
  • Image parution 456
  • Image parution 458
  • Image parution 459
  • Image parution 460
  • Image parution 461
  • Image parution 462
  • Image parution 463
  • Image parution 464
  • Image parution 465
  • Image parution 466
  • Image parution 467
  • Image parution 468
Fermer