• accueil
  • actualits
  • 166 trimestres à valider pour la génération née en 1956

166 trimestres à valider pour la génération née en 1956

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) recommande une durée de cotisations à 166 trimestres pour la génération née en 1956.

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) vient de rendre son avis technique concernant la durée de cotisation nécessaire pour l’obtention d’une pension à taux plein. Il s’agissait cette année de déterminer cette durée pour la génération née en 1956. Le COR recommande le maintien de la durée de 166 trimestres (41,5 ans), déjà applicable à la génération née en 1955. Il revient désormais au gouvernement de confirmer (ou non) cet avis par décret, conformément aux lois Fillon (2003) et Woerth (2010).
La loi Fillon de 2003 pose le principe selon lequel « La durée d’assurance nécessaire pour bénéficier d’une pension de retraite au taux plein (…) évolue de manière à maintenir constant, jusqu’en 2020, le rapport constaté, à la publication de la présente loi, entre cette durée et la durée moyenne de retraite ». La loi Woerth (2010) prévoit, pour les générations nées en 1953, en 1954, et à compter de 1955, un allongement de la durée d’assurance (fixé par décret) pour une pension à taux plein. Le COR est chargé d’effectuer les calculs et de rendre son avis technique chaque année.
Ce dispositif s’inscrit dans le mouvement d’augmentation progressive de la durée d’assurance, engagé depuis 1993 (réforme Balladur).
Durée d’assurance pour chaque génération, à la CNAV
et dans les « régimes alignés »
Année de naissance
Nombre de trimestres à valider pour une pension à taux plein
1933 et avant
150
1934
151
1935
152
1936
153
1937
154
1938
155
1939
156
1940
157
1941
158
1942
159
1943 à 1948
160
1949
161
1950
162
1951
163
1952
164
1953
165
1954
165
1955
166
1956
166
(avis du COR, à confirmer par décret)
A compter de 1957
Pas encore déterminé

Fermer