• accueil
  • actualits
  • les législatives 2012 ont vu la réélection de nombreux députés qui avaient soutenu notre action

Les législatives 2012 ont vu la réélection de nombreux députés qui avaient soutenu notre action

Notre association pourra s’appuyer sur ces élus pour continuer à défendre les retraites au sein de l’Assemblée nationale issue des élections législatives de juin 2012

Au vu des premières dispositions adoptées par le nouveau gouvernement (rétablissement partiel de l’âge de départ à 60 ans), leur concours nous sera précieux.
Parmi eux, ont souscrit à au moins 7 des 10 engagements présentés dans la Charte que notre association a adressée au candidats à un mandat de député :
Étienne Blanc (Ain)
Charles de Courson
(Marne)
Marie-Christine Dalloz (Jura)
Bernard Deflesselles (Bouches du Rhône)
Lionnel Luca (Alpes-Maritimes)
François Rochebloine (Loire)
Patrice Verchère (Rhône)
Philippe Vigier (Eure-et-Loir)
Marie-Jo Zimmermann (Moselle)

D’autres députés réélus ont soutenu Sauvegarde Retraites lors de la bataille livrée avec succès par notre association pour s’opposer au pillage des caisses de retraite complémentaire des salariés du privé (Agirc-Arrco) au profit de l’Ircantec (régime des fonctionnaires contractuels et des élus), pillage auquel l’Etat voulait procéder sous prétexte du changement de statut de La Poste. C’est le cas de :

Thierry Benoit
(Ille-et-Vilaine)
Gilles Bourdouleix (Maine-et-Loire)
Jean-Louis Christ (Haut-Rhin)
Jean-Michel Couve (Var)
Jean-Pierre Decool (Nord)
Nicolas Dupont-Aignan (Essonne)
Sauveur Gandolfi-Scheit (Haute-Corse)
Georges Ginesta (Var)
Jean-Claude Guibal (Alpes-maritimes)
Jean-Jacques Guillet (Hauts-de-Seine)
Michel Herbillon (Val-de-Marne)
Jacques Kossowski (Hauts-de-Seine)
Philippe Meunier (Rhône)
Jacques Myard (Yvelines)
Bérangère Polletti (Ardennes)
Rudy Salles (Alpes-Maritimes)
François Vannson (Vosges)
Patrice Verchère (Rhône) ;
Philippe Vigier (Eure-et-Loir) ;
Michel Voisin (Ain) ;
Marie -Jo Zimmermann (Moselle).

Un autre grand combat de notre association a visé à « renforcer le contrôle démocratique du système de retraites »
, en rétablissant des élections démocratiques au Conseil d’administration de la CNAV et en interdisant d’y siéger aux personnes qui n’y sont pas affiliées (à commencer par les syndicalistes de la fonction publique…). Parmi les députés qui ont signé la proposition de loi en ce sens déposée Jean-Paul Garraud, ont été réélus :

Étienne Blanc
(Ain) ;
Dino Cinieri (Loire) ;
Philippe Cochet (Rhône) ;
Jean-Pierre Decool (Nord) ;
Bernard Deflesselles (Bouches du Rhône) ;
Bernard Gérard (Nord) ;
Jean-Claude Guibal (Alpes-maritimes) ;
Francis Hillmeyer (Haut-Rhin) ;
Dominique Le Mèner (Sarthe) ;
Lionnel Luca (Alpes-Maritimes) ;
Alain Marc (Aveyron) ;
Philippe Meunier (Rhône) ;
Jean-Luc Reitzer (Haut-Rhin) ;
Michel Zumkeller (Territoire de Belfort).
Enfin, Dominique Tian (Bouches-du-Rhône), dont l’action avait été déterminante lors de la réforme Woerth des retraites en 2010, a lui aussi retrouvé son siège au sein de la nouvelle Assemblée.

Fermer