• accueil
  • actualits
  • le fonds de rserve des retraites (frr), objet de tentation

Le Fonds de rserve des retraites (FRR), objet de tentation

Les réserves du FRR éveillent la convoitise du gouvernement alors qu’il s’agit de fonds exclusivement destinés aux retraités du privé.

Le FRR (Fonds de réserve des retraites) mis en place en 2000 a pour vocation de mettre de l’argent de côté pour couvrir, à partir de 2020, les besoins de financement des retraites du privé. Très partiellement. Aujourd’hui, il est riche de 31,4 MM d’€. Sa recette principale provient du prélèvement social de 2 % sur les revenus du patrimoine et de placement. Soit 1,6 milliard d’euros par an.
Désireux d’équilibrer les finances publiques à l’horizon 2012, le gouvernement envisage de capter ses ressources. Au profit de qui ? De la CADES (Caisse d’amortissement de la dette sociale) ou de l’assurance vieillesse, mais tout reste dans le flou… Comment ? En ponctionnant les recettes du 2 % évoqué plus haut ou, carrément, en siphonnant toutes les réserves du Fonds… Rien n’est encore précisé.
Quoiqu’il en soit, cette hypothèse est révoltante. Alors que l’on va encore demander des sacrifices aux retraités du privé dans les mois qui viennent, pourquoi les priver du maigre matelas destiné à ralentir la dégradation de leur pension future ? Il semble que l’Etat – qui, soit dit en passant, doit trouver 2 MM d’€ par an supplémentaires pour payer les pensions de ses agents - ne recule devant rien.

Fermer