• accueil
  • actualits
  • 100 000 contre-manifestants réunis place du châtelet. un immense succès !

100 000 contre-manifestants réunis Place du Châtelet. Un immense succès !

Merci à tous les adhérents et à tous ceux qui ont manifesté le dimanche 15 juin à Paris.

La France silencieuse se réveille enfin ! Non à la grève organisée par des syndicats irresponsables. Oui à une indispensable réforme des retraites ! Nous étions 100 000 le dimanche 15 juin à battre le pavé parisien. 100 000 personnes exaspérées par les grèves à répétition, par le blocage du pays et l'irresponsabilité de certains syndicats. Des jeunes, beaucoup de jeunes, des familles entières avec de jeunes enfants, des retraités aussi. Une France plurielle, responsable, consciente de la nécessité d'une réforme en profondeur de notre système de retraites. « Fillon, tiens bon. Blondel, Thibault, au boulot !» « Les grévistes, au boulot !» « Public, privé : égalité », tels ont été les slogans les plus scandés par la foule. Une foule si nombreuse que le trajet initial de la manifestation a dû être modifié. Au lieu de marcher uniquement de la Place du Châtelet à l'Hôtel de Ville, le flot des manifestants a été détourné sur la rue de Rivoli, fermée à la circulation pour l'occasion, jusqu'à la place de la Concorde. De nombreuses pancartes disaient l'état d'esprit de cette foule bon enfant mais en colère justifiée. On y lisait : « On veut bosser ! ».« Grévistes, égoïstes ! ».« Abolition des privilèges de la noblesse politico-syndicale ». « Stoppons la dictature syndicale !».« Le public prolonge ses vacances tandis que le privé fait des heures supplémentaires ».« Stoppons l'oisiveté de la fonction publique !».« Non, tous les profs ne sont pas des égoïstes » disait même une banderole tenue par des professeurs révoltés par l'attitude de leurs collègues, qui les empêchent de donner leurs cours. De 15 h 30 à 18 h 30, le long ruban des mécontents, prévenus tant bien que mal plus par le bouche à oreille que par les média, s'est déroulé jusqu'à couvrir toute la Place de la Concorde. «Nous étions deux mille le 25 mai. Nous sommes 100 000 aujourd'hui. Demain, nous serons encore plus nombreux ! » proclamaient les organisateurs de la manifestation au micro, l'association Liberté, j'écris ton nom. Sauvegarde Retraites était là et remercie tous ses membres venus si nombreux pour distribuer des centaines d'autocollants et de tracts, dénonçant l'insupportable inégalité entre le public et le privé. Un appel à une nouvelle contre-manifestation circule sur Internet. Elle aurait lieu mercredi 18 juin à 18 h, Place de l'Etoile. Cette soi-disant manifestation n'a reçu aucune autorisation préfectorale. Sauvegarde Retraites ne sait pas qui est à l'origine de cet appel et ne participera pas à ce mouvement.


Fermer