CSG : les baissés, comptez-vous !

A la suite de la protestation des « Gilets jaunes », le président de la République et le gouvernement ont annulé, pour une partie des retraités, la hausse de la CSG votée en 2018.

Il aura donc fallu cette révolte pour qu’Emmanuel Macron prenne conscience que « les retraités constituent une partie précieuse de notre Nation » et que « « l’effort qui a été demandé aux retraités était trop important, et il n’était pas juste », comme il l’a déclaré le 10 décembre dernier, en annonçant : « pour ceux qui touchent moins de 2 000€ par mois, nous annulerons en 2019 la hausse de CSG subie cette année. »

2 000 € par mois ? Voire ! La mesure adoptée est un peu plus restrictive. En 2019, bénéficieront de cette annulation les retraités dont le revenu fiscal de référence (RFR) est inférieur à :

- 1 881 € par mois pour une personne seule, soit 22 580 € par an ;

- 2 886 € par mois pour un couple - soit 34 636 € par an - autrement dit 1 443 € chacun.

Nous voilà en-deçà des 2 000 €… Ces retraités-là verront les prélèvements opérés sur leurs pensions de retraite au titre de la CSG redescendre au taux de 6,6 %. La mesure étant rétroactive, ils resteront taxés à hauteur de 8,30 % au cours des premiers mois de l’année 2019 avant que le trop-perçu ne leur soit remboursé le 1er juillet au plus tard, selon l’engagement pris par le gouvernement.

En revanche, les retraités dont le RFR (qui englobe non seulement les pensions de retraite, mais tous les autres revenus, issus notamment de l’épargne) est supérieur aux seuils ainsi définis, continueront de subir une CSG à 8,30 %. Près d’un tiers des retraités seront dans ce cas. Rien ne justifie le maintien de cette hausse.

Autrement dit, quatre taux différents de CSG seront appliqués : 0 % (exonération) 3,8 % (taux réduit) 6,6 % (deuxième taux réduit, dit « intermédiaire », correspondant à l’ancien taux plein et 8,3 % (nouveau taux plein). Comme disaient les Shadoks, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Quatre taux pour la CSG

RFR Personne seule

RFR Couple

Exonération

Inférieur ou égal à 11 128 € / an

Inférieur ou égal à 17 071 € / an

Taux réduit 3,8 %

Entre 11 129 et 14 548 € /an

Entre 17 072 et 33 316 € /an

Taux « intermédiaire » 6,6 %

Entre 14 548 et 22 580 € /an

Entre 22 316 et 34 636 € /an

Taux plein 8,3 %

Plus de 22 580 €/an

Plus de 34 636 €/an


Fermer