• accueil
  • actualits
  • pourquoi sauvegarde retraites n'a pas manifesté le 15 mars

Pourquoi Sauvegarde Retraites n'a pas manifesté le 15 mars

Une manifestation des retraités a eu lieu le 15 mars, pour protester notamment contre l’augmentation de la CSG sur les pensions de retraite.

Sauvegarde Retraites, qui se bat depuis des mois contre cette mesure inique, partage évidemment cette indignation.

Pourtant, notre association a décidé de ne pas se joindre à ce mouvement de protestation organisé par les syndicats dits « représentatifs », en raison de certaines ambiguïtés.

En effet, les syndicats organisateurs, qui recrutent majoritairement dans le secteur public, sont les mêmes qui bloquent depuis des années toutes les réformes afin de préserver les régimes spéciaux des fonctionnaires et des entreprises publiques. En ce moment même, ils appellent d’ailleurs les agents de la SNCF et de la RATP à faire grève le 22 mars contre la réforme annoncée de ces mêmes régimes spéciaux privilégiés. En revanche, ils ne se sont jamais mobilisés pour défendre les intérêts des retraités et des salariés du secteur privé.

Dans ces conditions, Sauvegarde Retraites, qui demande depuis sa création*, en 1999, que soit enfin réalisée une réforme de fond, seule capable de rétablir l’équité entre les retraités et de sauver les retraites, ne peut pas défiler aux côtés de ces organisations.

Nous n’ignorons pas, en effet, que la protestation justifiée contre la hausse de la CSG ne représente pour ces syndicats qu’un moyen de mobiliser les retraités du secteur privé, pour défendre in fine les privilèges des régimes spéciaux du public.

À titre individuel, nos membres étaient, bien sûr, tout à fait libres de se rendre à cette manifestation.

* Cf "Perspectives de l’OCDE sur les pensions 2016 ". Dans ce rapport, l'OCDE recommande la fin des régimes spéciaux de retraite dans les quatre pays qui les conservent encore : Allemagne, Belgique, Corée du Sud, France.


Fermer