• accueil
  • vos tmoignages
  • remettons tout sur la table au lieu de coller une rustine qui ne servira à rien !

Remettons tout sur la table au lieu de coller une rustine qui ne servira à rien !

Nous recevons votre documentation. Cependant, sans l’avoir scrutée dans le détail (*), vous ne faites pas état des avantages de nos "très chers élus" et autres satellites, que sont  :

  • Les présidents de tous bords (du plus petit jusqu’au plus gros, il y en a des milliers), sénateurs, députés nationaux et européens, assistants, maires, intermédiaires, conseillers généraux, régionaux, préfets, sous-préfets et, dans l’armée, la hiérarchie immense bien souvent injustifiée des ronds de cuir.
  • Tous les comités Théodules, les "observatoires", les délégués à ceci ou cela, missionnés pour des foutaises…, on ne peut du reste pas en faire une liste exhaustive, il s’en crée tous les jours.

Ils touchent de l’argent (sous diverses formes, avec des noms différents) puis cumulent des retraites, complètement injustifiées, après avoir mis les fesses sur un banc quelques semaines. Il faut payer leurs structures, leur train de vie, et celui de notre système étatique, national, régional, départemental…

Puis, il y a la dette que l’on « roule » et qui ne fait pas partie des comptes. On a du mal à la rouler, d’où cet argent sorti tout droit des ordinateurs mais qui se trouve sur le compte de la Nation et sera remboursable par nos petits-enfants dans une trentaine d’années. Il vont maudire leur anciens, et auront raison ! Honte à ces « politiques » qui osent ainsi hypothéquer nos descendants pendant qu’ils se gavent sur le dos des autres !

Je stoppe là la liste de tous ces gaspillages, sans oublier l'Europe, dont vous n'en parlez pas. ** Alors, au lieu de dire qu'on n'est plus que 1,5 actif, peut être 1 pour payer 2 retraités (système par répartition) et de vous mettre à dos tous les syndicats, ainsi que ceux qui ont des privilèges - que vous n’arriverez pas à faire sauter (le 4 août n‘a servi à rien) - remettons tout sur la table, au lieu de coller une rustine sur un système qui de toute façon ne fonctionnera pas !

Si vous remettez tout sur la table après un audit impartial ***, vous aurez la majorité des gens avec vous (les gens, il faut les éduquer, avant de leur poser des choix schizophréniques) ; le peuple pourra enfin redresser le tête, et sortir de la glu dans laquelle on l’enfonce au quotidien. 

(*) NDLR : Sauvegarde Retraites ne cesse, depuis plus de vingt ans, d'auditer le système de retraite, de dénoncer les privilèges des régimes spéciaux de la fonction publique et assimilés et de réclamer une réforme de fond. Nous avons demandé dès 2017 un audit impartial indispensable pour poser un diagnostic avant la réforme des retraites du gouvernement Macron. 

** Cf. notre étude : Les Retraites de Nababs des Hauts Fonctionnaires européens

*** Cf. notre action auprès des parlementaires sur cette question et notre article :  Financement des retraites : un audit est nécessaire

Fermer