• accueil
  • vos tmoignages
  • non revaloriser les retraites sur l'inflation, c'est rompre le contrat moral entre les générations

Non revaloriser les retraites sur l'inflation, c'est rompre le contrat moral entre les générations

Je vous invite au replay du "C dans l’air " du 19 mars sur le thème : « Retraites : à quoi joue le gouvernement ? »

Il semblerait que devant la grogne des retraités qui soulignent la rupture du contrat moral entre générations, le gouvernement pourrait revenir sur le gel des retraites.

C’est le moment ou jamais « d’enfoncer le clou ». J’ai fait ma part à mon niveau de citoyen en clamant ma révolte dans le  « grand débat ». A vous aussi, de jouer !

J'ai intitulé ma contribution "Revalorisation des retraites sur l'inflation: un DEVOIR INALIENABLE de l'Etat. »

Et j’ai conclu par ces lignes :

La revalorisation des retraites sur l'inflation: un DEVOIR de l'Etat INALIENABLE ! Ne pas revaloriser, c'est rompre le contrat républicain intergénérationnel qui est à la base de notre système de retraite. C'est ouvrir une brèche dans un contrat de confiance.. Un recours devant le conseil d'état mériterait d'être déposé en cas de non respect de cette règle ... »

A une époque où il est fréquent que diverses instances fassent un recours devant le Conseil d’Etat pour atteinte grave aux règles fondamentales de fonctionnement de notre société solidaire, serait-il absurde d’imaginer une telle démarche de votre association en faveur de la revalorisation des retraites en fonction de l’inflation? Je pense que cette démarche s’inscrirait tout à fait dans l’objectif de « sauvegarde » de votre association, non seulement en faveur des retraites elles-mêmes, mais également au regard du principe même du système reposant sur la confiance intergénérationnelle.

Ce principe pourrait également être soumis à Jacques Toubon, défenseur des droits.

Qu’en pensez-vous ?

NDLR : votre proposition se heurte à deux difficultés. Sur la forme, notre association n'a pas "d'intérêt à agir", elle doit passer obligatoirement par un ou plusieurs de ses membres. Sur le fond, en matière de droit, aucune "intangibilité des droits"  (dont les droits à la retraite) n'est reconnue. Une action telle que vous la concevez serait immanquablement déboutée.

 

Fermer