Sauvegarde Retraites dans les médias

Pour l'année :
Grévistes, débordez vos leaders syndicaux !

Grévistes, débordez vos leaders syndicaux !

La lutte contre le pillage des retraites des salariés est une chose bien trop importante pour la laisser aux forces de gauche qui sont responsables de la faillite de la France (...). Selon le site de l'association de référence Sauvegarde Retraites, "les grévistes ne peuvent se prévaloir de la solidarité intergénérationnelle, puisqu'ils défendent bec et ongles des avantages payés par ceux qui n'en profitent pas (...). Les affiliés aux régimes du privé refusent d'être, une fois de plus, les seuls à supporter le poids de la réforme. Puisqu'il faut réformer, messieurs les fonctionnaires, réformez les premiers !"
Au Maghreb, ces morts qui continuent à toucher leur retraite française

Au Maghreb, ces morts qui continuent à toucher leur retraite française

Pour continuer de toucher la retraite de son mari défunt, il suffit d'oublier de déclarer sa mort ! En France où l'état-civil est bien tenu, ce n'est guère possible, mais lorsqu'on est revenu s'installer en Afrique du Nord... Ah ! L'Algérie ! Ses palmiers, son désert, ses vieillards immortels ! Dès 2010, Rolande Ruellan, présidente de la 6ème chambre de la Cour des comptes, s'est étonnée de la "longévité des ressortissants algériens bénéficiant d'une retraite française en Algérie" et s'est demandé "par quel miracle le nombre de pensionnés algériens centenaires enregistré dans nos caisses de retraite" pouvait être supérieur à celui des "centenaires recensés par le système algérien". De même, les réversions fleurissent à tout bout de champ au Maghreb : elles sont 4 à 5 fois plus nombreuses qu'en France ou d'autres pays. "Nous avons signé des conventions avec certains Etats pour reconnaître la polygamie au titre de la Sécurité sociale" explique-t-on à Sauvegarde Retraites. 
Retraite des sénateurs : le régime le plus confortable de France

Retraite des sénateurs : le régime le plus confortable de France

Dans le journal du matin, Eric Bertrand, adjoint au directeur des Etudes de Sauvegarde Retraites est interrogé par Annabelle Grelier sur la retraite des sénateurs. "Le Sénat dit s'être officiellement aligné sur le régime de la fonction publique mais ce n'est pas le cas. Les sénateurs se sont créé un double système beaucoup plus confortable. C'est un peu la rolls des régimes de retraite ; il est partiellement financé par les contribuables alors qu'il a des réserves considérables. Il fonctionne par capitalisation. Pour 1 € cotisé, on a 6 € de prestations à la retraite, (contre 1,5 € pour la moyenne des Français)." En 2018, la retraite moyenne d'un sénateur s'élevait à 3 856 € par mois. Les pensions de réversion en représentent 70% sans plafond. Le Sénat s'est engagé à adapter le système à la nouvelle donne et Jean-Paul Delevoye assure que les responsables politiques relèveront du même régime que celui de tous les salariés. 
Retraites : que faire ?

Retraites : que faire ?

En 2025, le déficit du régime des retraites pourrait atteindre 17,2 MM d'€, rappelle l'économiste Jacques Bichot. J'ai récemment expliqué à quel point nos hommes politiques étaient incompétents en ce qui concerne l'indispensable réforme de notre système de retraites. Il convient de leur donner le mode d'emploi. Je pourrais me borner à leur recommander la lecture de "La Retraite en Liberté"*, ouvrage publié en 2017 avec l'appui de l'association Sauvegarde Retraites qui en a fourni un exemplaire à bon nombre d'hommes politiques, puisque ce petit ouvrage (il a la taille d'un Que sais-je ? ) contient l'essentiel de ce qu'il faut savoir pour réaliser rapidement une réforme cohérente des retraites dites "par répartition". Une telle réforme donnerait à la France une longueur d'avance dans ce domaine... Mais combien existe-t-il d'hommes politiques prêts à lire 123 pages ? *NDLR : sur simple demande, Sauvegarde Retraites vous l'enverra gracieusement.  
Régimes à la carte et petits extras

Régimes à la carte et petits extras

Outre ceux de la RATP et de la SNCF, de nombreux dispositifs de retraite offrent encore de sérieux avantages, même s'ils ont été beaucoup réduits. Les membres du Sénat s'accrochent à leur régime confortable. Dans une étude au vitriol, Sauvegarde Retraites dénonce un "rendement exceptionnel" : un euro cotisé offre 6 euros de prestations contre 1 à 1,5 dans le régime général. Pour une carrière complète, les sénateurs auraient même une pension supérieure à leur indemnité, "avec un taux de remplacement de 122% contre 75% dans la fonction publique" souligne l'association.
Sénat, Banque de France : ces régimes de retraite à la carte et petits extras

Sénat, Banque de France : ces régimes de retraite à la carte et petits extras

Les sénateurs bénéficient d'une retraite qui peut être supérieure à leur indemnité parlementaire. L'association Sauvegarde Retraites dénonce un "rendement exceptionnel" de leur régime de retraite. Pour les contrôleurs aériens, l'âge légal est fixé à 52 ans. Le rapport Delevoye leur a mis du baume au coeur : il a officialisé leur exemption de la réforme, comme les policiers ou le personnel pénitentiaire, en les rangeant dans les fonctionnaires aux missions dangereuses. Du coup, le Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien n'appelle pas à la grève...

Fermer