Des citoyens qui agissent pour un système
de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir
vous êtes ici : accueil > revue de presse

Sauvegarde Retraites dans les médias

[2017] [2016] [2015] [2014] [2013] [2012] [2011] [2010] [2009] [2008] [2007] [2006] [2005] [2004] [2003] [2002]


Le 1er janvier 2014, le règlement des pensions de retraite, jusque-là trimestriel, est devenu mensuel. Ceux des retraités qui, comme Simone, étaient payés à terme échu n'ont pas vu la couleur de leur dernier trimestre 2013 qui aurait dû être versé au 1er janvier 2014. Ils n'ont touché en janvier qu'un seul mois de pension. Interloquée par ce tour de passe-passe, Simone s'est adressée à Sauvegarde Retraites. Après avoir tenté durant deux ans de venir à bout du problème, l'association est dans l'impasse sur ce dossier. Malgré  un rendez-vous et des échanges fournis avec le Directeur du service juridique de l'Agirc, la caisse n'a rien voulu entendre et a fait perdre aux affiliés un à deux mois de retraite, selon les profils. Simone est prévenue : son trimestre s'est bien volatilisé, a priori sans espoir de retour...




La renégociation des régimes ARRCO-AGIRC a principalement repoussé la date de faillite des régimes complémentaires et laisse insoluble le sujet de fond. Sauvegarde Retraites conteste la légitimité des administrateurs des structures de retraite, qui ne sont pas élus mais désignés par les syndicats. Une pétition est même organisée pour que soient respectés les textes originels de la Sécurité sociale.




Alors que les salariés et les retraités du privé doivent faire de douloureux sacrifices, leurs collègues du public continuent de bénéficier de systèmes en or. La pension moyenne des agents EDF a augmenté de 72% au-delà de l'inflation en 25 ans. les privilèges des régimes spéciaux coûtent plus de 5 MM d'€ par an. Parlementaires, militaires, fonctionnaires ont, pour leur retraite, divers avantages dont le coût pour le contribuable est estimé par l'association Sauvegarde Retraites à 2,5 MM d'€ par an.




Le système de bonus malus annoncé est différent des accords signés. C'est ce que précise un article de l'association Sauvegarde Retraites, datant du 9 novembre. Ainsi, une décote de - 10% sera appliquée à la retraite complémentaire dès 2019 mais ce, quelque soit l'âge du salarié ayant cotisé pour avoir un taux plein, dans la limite de 67 ans. Elle s'appliquera également aux chômeurs. François Xavier Selleret, directeur général de l'Agirc-Arrco, et Pierre Chaperon, directeur de cabinet, l'ont confirmé lors d'un tchat le 26 novembre sur le site du journal Notre Temps.





Pierre-Edouard du Cray, directeur des études de Sauvegarde Retraites, répond aux questions de Dimitri Pavlenko et des auditeurs. " Les retards de paiement des Carsat du Nord- Pas-de-Calais et du Languedoc Roussillon sont une véritable trahison, car nous sommes dans des régimes de retraite obligatoires. Ils montrent aussi à quel point les règles de la retraite sont devenues folles, trop complexes, ubuesques." Sur le tout récent accord Agirc Arrco, il rappelle que "le recul de l'âge de la retraite est inévitable" et que les affiliés ne peuvent tout attendre de l'Etat. Il faut un peu de responsabilité personnelle dans la préparation de sa retraite".





Laurent Wauquiez a lancé une campagne de pétitions, via l'association Sauvegarde Retraites, pour promouvoir sa proposition de loi, déposée le 25 juin sur le bureau de l'Assemblée. Objet : obtenir que la CNAV soit administrée uniquement par des élus affiliés au régime, c'est-à-dire issus du privé. L'élu LR entend ainsi écarter les syndicalistes venus du secteur public.