Des citoyens qui agissent pour un système
de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir
vous êtes ici : accueil > études et analyses

Etudes et analyses

L'avantage social vieillesse ou ASV, cette retraite surcomplémentaire des professions médicales, est l'objet d'un scandale. Une gestion passée désastreuse met le régime ASV au bord de la faillite. La chute vertigineuse des rendements prive les affiliés qui vont prendre leur retraite d'une bonne partie de leur pension.
lire la suite

Le calcul de la pension de réversion - fraction de la pension de retraite du défunt versée au conjoint survivant - est très différent selon les régimes, public ou privé. Dans ce dernier, il existe des conditions drastiques qui limitent l'accès des survivants à la pension de réversion, conditions inexistantes dans le public. Voilà pourquoi les fonctionnaires sont quatre fois plus nombreux à bénéficier d'une réversion que les conjoints de retraités défunts du privé. Toujours inégaux face à la retraite, les Français le sont encore plus lorsqu'il s'agit de réversion.
lire la suite

L'actuaire Jacques Algarron analyse l'évolution des retraites entre ceux qui ont quitté la vie active en 1993, année de la réforme Balladur, et ceux qui l'ont quittée en 2008 ; soit 15 ans plus tard. L'évolution des taux de remplacement est édifiante : pour les fonctionnaires, ils n'ont pas varié d'un iota. Pour les salariés du privé, la baisse est générale, malgré la hausse des cotisations, et varie selon les profils.
lire la suite

L'économiste Jacques Bichot dresse le bilan financier de la réforme des régimes spéciaux de retraite, dont celui des IEG (industries électrique et gazière). Les 12 mesures adoptées en compensation de celle-ci génèrent une dépense de 70 M d'€ pour GDF et de 300 M d'€ pour EDF, rien que pour 2008. Des millions qui servent à augmenter les rémunérations des agents, améliorer leur statut et revaloriser leurs retraites. Dans ces conditions,  il n'est pas étonnant que la réforme ne fasse faire aucune économie mais génère même des surcoûts!
lire la suite

Après un seul mandat, les députés perçoivent une retraite supérieure à ce que touche, en moyenne, un salarié du privé qui a travaillé pendant 40 ans. La retraite à taux plein des députés peut même dépasser leur indemnité de base. En matière de réversion comme de retraites supplémentaires, rien ne vaut le régime spécial des députés ! Ce n'est pas par hasard qu'il a, jusqu'à aujourd'hui, été un sujet réservé aux initiés... Sauvegarde Retraites lève le voile.
lire la suite

Menée en 2008, la réforme du régime spécial de retraite des IEG est un échec : elle s'est transformée en aménagements paramétriques dans le but, avoué, non pas de supprimer mais bien de pérenniser le régime spécial. En contrepartie du peu d'efforts consentis, les agents électriciens et gaziers bénéficient d'une avalanche de nouveaux avantages. Ce sont les contribuables et les consommateurs qui en paieront le prix fort.
lire la suite