Des citoyens qui agissent pour un système
de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir


Agirc-Arrco : le r?gime compl?mentaire dans le rouge d?s 2015 !


article publié le 12-10-2009

Les prévisions catastrophiques des caisses démentent formellement les hypothèses fantaisistes du Conseil d'Orientation des Retraites


Selon les projections de l’Agirc-Arrco, le solde technique du régime complémentaire sera négatif de 594 millions d’euros en 2015… et de 11,2 milliards d’euros en 2030. Des prévisions catastrophiques qui démentent catégoriquement les hypothèses très optimistes du Conseil d’orientation des retraites (COR)…

Dévoilées dans le numéro 5 des « Lettres chiffres de l’observatoire des retraites » (page 48), les projections de l’Agirc-Arrco font froid dans le dos : le régime complémentaire court à grandes enjambées vers l’explosion financière. Malgré les ajustements opérés sur la valeur des points depuis les années 1990, la dégradation du solde technique semble, en l’état, inéluctable. Le taux de rendement du régime complémentaire, qui est passé en moins de 15 ans de 10,5 % par an à 6,5 %, devra-t-il subir une nouvelle érosion spectaculaire pour sauver le régime ? Il est permis de le penser, mais la marge de manœuvre est étroite : à ce rythme, les régimes de retraite par répartition ne seront plus rentables. Une fois à la retraite, les cotisants ne retrouveront même plus l’intégralité de leurs versements… 

Cette situation semble ne pas émouvoir le Conseil d’orientation des retraites (COR). Sur la base d’hypothèses démographiques et économiques fantaisistes, il prétend, quant à lui, que le solde technique du régime complémentaire sera positif de 3,3 milliards d’euros en 2030… soit un écart de 14,5 milliards d’euros avec les projections de l’Agirc-Arrco elle-même !

Géré de manière paritaire selon un mode de pilotage par points, le régime complémentaire Agirc-Arrco est censé rester à l’équilibre et ne peut compter pour cela… que sur lui-même.



retraite : réagir au dossier Agirc-Arrco : le régime complémentaire dans le rouge dès 2015 ! Réagissez à cet article