Des citoyens qui agissent pour un système
de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir
vous êtes ici : accueil > revue de presse

Sauvegarde Retraites dans les médias

[2017] [2016] [2015] [2014] [2013] [2012] [2011] [2010] [2009] [2008] [2007] [2006] [2005] [2004] [2003] [2002]


"L'association Sauvegarde Retraites, auteur d'une étude sur le sujet, a calculé que les cotisations n'ont représenté, en 2004, que 8.4% des prestations versées aux retraités, contre 67.3% à la charge de l'employeur, le reste du financement étant assuré par les revenus du placement des cotisations. Enfin, cerise sur le gâteau, l'association révèle également que la banque grapille chaque année quelques millions d'euros -4 en 2003- au titre de la compensation entre les différents régimes de retraite (salariés, indépendants, fonctionnaires, régimes spéciaux). Un système censé avantager les régimes "défavorisés" en termes de masse salariale -la base de calcul n'inclut pas les primes - et surtout d'équilibre démographique. Sauvegarde Retraites dénonce une arnaque et souligne que la Banque de France ne devrait pas bénéficier d'un tel mécanisme puisqu'elle fonctionne avec un régime par capitalisation."





Majorations de la retraite, bonifications, primes... Les fonctionnaires qui prennent leur retraite aux Antilles, à la Réunion ou en Nouvelle-Calédonie peuvent bronzer tranquilles...
Bonifications d'annuités, majorations de pensions, indemnités temporaires, indices bonifiés...Recensée par l'association Sauvegarde Retraites et publiée par Le Point en exclusivité, la liste de ces privilèges a de quoi donner le tournis.
Selon Sauvegarde Retraites, un professeur du second degré, ayant élevé trois enfants, touchait ainsi 2 822 euros de retraite en janvier 2004 en métropole et...4 938 euros par mois, s'il choisissait de passer ses vieux jours en Nouvelle-Calédonie.


Mots clés associés : Outremer