Des citoyens qui agissent pour un système
de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir


Les d?put?s d?doublent leur r?gime sp?cial !


article publié le 04-11-2010

Ils ne verseront plus qu'une cotisation simple à leur régime obligatoire mais ils pouront cotiser désormais à un régime facultatif.


De tous les Français, les députés nationaux sont ceux qui semblent avoir le plus de mal à réformer leur système de retraite. Il est vrai qu’il est généreux puisque les élus bénéficiaient notamment d’une retraite garantie à 100 % par l’Etat et de la possibilité de valider une carrière complète après 22,5 années de mandat, grâce à un système de double cotisation.
 
Ces avantages injustifiés ne sont cependant pas passés inaperçus lorsque s’est dessinée la réforme des retraites et les médias n’ont pas manqué d’en faire leurs choux gras. Il devenait donc difficile pour les députés, au moment de voter une loi imposant à leurs concitoyens quelques sacrifices, de s’accrocher à leur statut très spécial.
 
Après avoir plusieurs fois repoussé le moment de se réformer, ils ont fini par se décider  : au lieu de cotiser double, ils cotiseront une fois et demie ! Concrètement, les députés cotiseront obligatoirement à leur régime de retraite ; mais ils auront la possibilité de cotiser en outre à un dispositif de retraite facultatif. En apparence ils font un geste, en réalité ils se créent un deuxième régime spécial sur mesure, en complément du premier, pour limiter la baisse de leur pension.
 
Deuxième duperie, au moment même où ils se dotent de ce deuxième régime spécial, ils ont l’aplomb de prétendre que leur régime est de la sorte aligné sur celui des fonctionnaires, sous prétexte qu’ils consentent à partir à la retraite à 62 ans et cotiseront au même taux. (Notons d’ailleurs qu’ils prétendaient déjà s’être alignés sur ce même régime de la fonction publique, voilà quatre ans. Bel aveu de mensonge !)
 
Le compte n’y est pas. Ce n 'est pas sur le régime spécial de la fonction publique que les députés doivent s’aligner, mais sur le régime général, auquel sont assujettis le plus grand nombre de leurs électeurs. S’ils veulent que les Français consentent des sacrifices, les élus de la nation doivent d’abord montrer l’exemple !
 
 

Mots clés associés : retraite des ?lus

retraite : réagir au dossier Les députés dédoublent leur régime spécial ! Réagissez à cet article