Des citoyens qui agissent pour un système
de retraite équitable, libre et responsable
retraite
Rejoignez-nous

C'est vous qui nous donnez
les moyens d'agir


Le régime général


article publié le 02-03-2016


« Régime général » est le terme couramment employé pour désigner le régime de retraite de base des salariés du privé (CNAV). Lors de son instauration, en 1945, ce régime avait vocation à être universel et à assurer la retraite de l’ensemble des Français, d’où son nom de « régime général ». Mais, ce fut un échec. Les régimes spéciaux, qui existaient déjà à l’époque et qui étaient plus avantageux, ont refusé d’y adhérer et d’autres catégories socioprofessionnelles comme les commerçants, les professions libérales ou les agriculteurs ont organisé leurs propres régimes de retraite .
 
Le régime général des salariés du privé en 2014
 
Nombre de cotisants
17 560 000
Nombre de retraités
13 700 000
Recettes nettes (en milliards d'€)
115,6
Charges nettes (en milliards d’€)
116,8
Solde (en milliard d’€)
- 1,2
Sources : Rapport d’activité 2014 de la Cnav et Commission des comptes de la sécurité sociale (septembre 2015)

En 2014, 13,7 millions de retraités, soit un peu plus de 82 % de l’ensemble des retraités français, ont perçu une pension du régime général. Les charges du régime, quant à elles, se sont élevées à 116,8 milliards d’euros et représentent 50,2 % des dépenses globales de retraite.
Le rapport démographique du régime général se dégrade : il était de 1,3 cotisant pour un retraité en juillet 2015, contre 3,6 cotisants pour un retraité en 1974. La commission des comptes de la sécurité sociale prévoit néanmoins un retour à l'équilibre en 2016 (avec un solde très légèrement positif de 45 millions d'euros) après 11 années de déficit. Mais cette diminution du déficit a été obtenue
par le recul de deux ans de l'âge de départ à la retraite (62 ans) et de l'âge pivot (67 ans), la hausse des cotisations en 2014, 2015 et 2016, le gel des pensions, l'alourdissement de la fiscalité (création de la Casa...) et le siphonnage anticipé du Fonds de réserve des retraites, originellement créé pour pallier les périls qui s'annoncent à l'horizon 2020. En effet, la dégradation de la démographie du régime général devrait ramener rapidement les comptes dans le rouge.
 
Déficit du régime général
(en milliards d’€)

Soldes

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015 (p)

2016 (p)

+ 0,3

- 1,9

- 1,9

- 4,6

- 5,6

- 7,2

- 8,9

- 6

- 4,8

- 3,1

- 1,2

- 0,5

0

 Source : Commission des comptes de la Sécurité sociale